Monde de merde

Oh mais rohh lalala (<< copyright Valérie Damidot, au même titre que « mes loulous ») encore une fois, je laisse mon blog à l’abandon pour partir vers de folles aventures.

Entre temps j’ai rencontré un roumain avec une tête enfoncée, des gens aux mentons en forme de cul, Dany Brillant (oui), j’ai parlé politique alors que je m’y connais autant que Emilie Albertini s’y connait en colorations de cheveux et j’ai même pris le train toute seule pour la première fois.

Et là on fait un balayage caramel.

Ces derniers jours, j’ai développé le syndrome de la larmichette. Tous les jours, pour rien, j’ai pleuré comme un robinet qui fuit. Oui il faut comprendre par là que c’était difficile à arrêter et particulièrement chiant pour mon entourage.

Le syndrome est assez facile à reconnaitre : globalement, à la moindre contrariété, on passe de ça

et tu chantes chantes chantes

à ça

monde de merde

Les raisons sont assez nombreuses, ça peut aller d’un devoir foiré, un amoureux trop loin ou une engueulade avec quelqu’un à « plus de lait pour mon petit déjeuner » ou à écouter « Reality » de La Boum. Ouais ouais.

J’ai eu l’impression d’être une sorte de boule d’émotions pendant trois semaines. prête à éclater en larmes à la moindre occasion, en ressemblant à un panda qui aurait la gueule de bois. Un panda paranoïaque et depressif en somme.

Finalement, je ne sais pas vraiment si c’est passé mais je soigne ça à coup de chocolats chauds, de photos de bouffe et de chansons entrainantes telles que celles de Alex Beaupain. Lololol.

La joie de vivre

Salut les chameaux!

Publicités

Un commentaire sur “Monde de merde

Ouvre ton coeur :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s