Barres de Rice Krispies aux Chamallows et joyeusetés

Allo allo oui ici le nouvel article bouffe!

 

Le vent a fait craquer les branches, la lune est venue dans sa robe blanche, y’a des feuilles partout et je chante du Francis Cabrel pour mon ode à l’automne. Le temps des plaid et des dimanches sous la couette étant revenu, j’ai eu envie d’un truc sucré et régressif pour me consoler de la masse de travail qui a accompagné la rentrée et de mon achat accidentel de labello-goyave-qui-pue (ben quoi, j’ai mal lu et j’ai cru que c’était à la fraise).

 

Ôde à la moustache et au gilet sans manches.
Ôde à la moustache et au gilet sans manches.

 

QUOI DE MIEUX que des barres de céréales über bonnes et über rapides et faciles à faire ?

Oh je vous entends au loin me supplier « Oh propage donc la bonne parole, dis nous comment atteindre l’eldorado du sucre petite Maïté des internets! » mais il suffit ! Voilà la recette!

Il vous faudra : 400g de chamallows (un gros paquet entier + 1 et demi environ quoi)

120g de Rice Krispies

Une cuillère à café d’extrait de vanille

100g de beurre

et des décos en sucre (mais ça c’est facultative, moi je suis Charlotte aux fraises dans mon moi profond alors j’en fous partout)

Pour commencer, faites fondre à feu doux le beurre qui l’a bien mérité, la bitch. Ajoutez ensuite les chamallows  et l’extrait de vanille et remuez légèrement avec une spatule en bois. (un jour j’ai eu la présence d’esprit d’utiliser une spatule en plastique et elle a fondu dans mon plat, faites moi confiance, vous n’avez pas envie de manger du plastique fondu, personne.) (sauf si vous êtes un sale porc qui passe dans « les addictions de l’extrême » sur les chaînes américaines, là je peux rien pour vous concrètement)

Beurrez un grand moule et couvrez le de papier sulfurisé. Juré, beurrer le moule est indispensable parce que le papier ne couvre pas toujours tout et vous risquez de vous retrouver avec votre plat rempli de céréales agglutinées. Puis remplissez avec les 120g de céréales et renversez les chamallows fondus en mélangeant (toujours la spatule en bois, lavée entre temps si vous l’avez léchée comme des porcouillous) la préparation pour faire une pâte toute collante, saupoudrez de vermicelles multicolores ou autres, aplatissez le tout avec une spatule plate en fer ou avec vos mains pour un petit côté aventure (aventurier de la propreté par contre hein, on est pas chez les pecnots merci)

Mettez tout ça au frigo une bonne heure, sortez, coupez, servez vous et faites du diabète.

Voilà.

Adieu. La prochaine fois promis je parlerai bouffe salée et japonaise de surcroît!

Bisous sur tes deux joues!

 

Publicités

Ouvre ton coeur :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s