Dans mes rêves j’ai une vie d’aventure mais en vrai j’écoute du Mike Brant

Il paraît que le premier métier que j’ai voulu faire, c’était marchande de glace, quand j’avais trois ans. Pas vraiment une grosse surprise si on considère ma gourmandise précoce et mon obsession générale pour la bouffe.

J’ai voulu faire tout un tas de métiers quand j’étais gosse, de médecin sauveur de bébés à hôtesse de l’air en passant par orthophoniste à l’adolescence. Maintenant, je sais que j’aimerais bien avoir un boulot où je peux écrire à propos de ce que j’aime genre journaliste culinaire, écrivain d’histoires pour enfants ou encore rédactrice dans un magazine pour enfants genre Pomme d’Api AKA toute ma jeunesse. Et comme je fais des études d’anglais, évidemment, tout ça se passerait en Angleterre.

Je trouve que cette quête de métier est d’un bordel sans nom, depuis le collège, on nous martèle le crâne à coups de « CHOISIS CE QUE TU VEUX FAIRE DU RESTE DE TA VIE A 13 ANS S’IL TE PLAIT ». Alors que moi, les métiers de mes rêves sont impossibles à avoir. Illustratrice/créatrice de dessins animés ? Je dessine comme une saucisse. Ballerine ? J’ai abandonné la danse classique à 7 ans. Médecin sauveuse de bébé ? Avec mon hypersensibilité à la noix de cajou je sombrerai dans la dépression totale au moindre problème et avec mon stress de l’extrême je ferais des malaises à longueur de temps. (je n’évoquerai même pas mes piètres capacités en maths ou en sciences au delà du niveau troisième). Actrice ? J’ai le charisme de Anne Roumanof et d’un furet écrasé combinés.

Non moi ce que j’aurais vraiment voulu faire tu vois, c’est quelque chose de cool, quelque chose de beau, qui me reflète vraiment et qui me donnerait envie de chanter toute la journée. Pour toi, petite liste non exhaustive des métiers de mes rêves.

Jingle du winner

Alors déjà, j’aurais VRAIMENT aimé passer ma vie à écouter mes amis discuter avec moi et me raconter leurs vies, je ferais des petits biscuits, je lancerais un CD cool et puis on discuterait comme ça toute la journée. Je pourrais faire ça plusieurs heures par jour et ça pourrait être un métier reconnu et tout! Tout le monde a besoin d’un pote qui écoute ses problèmes en servant du thé et en faisant des blagues nulles pour se remettre. En fait ce serait une thérapie de consolation par la bouffe, les prouts sous les bras et les câlins. Je devrais poser un copyright pour ça.

Et puis je crois que j’aurais aussi beaucoup aimé le métier de princesse. Un peu genre Lumpy Space Princess dans Adventure Time (dont je vous reparlerai d’ailleurs) qui passe sa vie à bouffer des chips, à flotter et à parler avec une voix d’homme quand elle ne participe pas aux folles aventures de ses potes Finn et Jake ou qu’elle ne drague pas le premier venu. J’aimerais passer ma vie à être une drama queen qui fait n’importe quoi, qui a l’air de vivre dans une série américaine pleine de rebondissements, être pote avec une princesse aux cheveux en chewing-gum et dire « Oh my Glob » toute la journée.

Je veux être elle.

Sinon j’aurais bien aimé passer ma vie à aller dans des restaurants et faire des reportages sur la bouffe dans le monde. OUI je sais qu’en fait c’est un peu fourchette et sac à dos mais ça compte quand même dans les trucs complètement impossibles. Je parcourrais le monde à la recherche de recettes géniales et je serai un peu la Indiana Jones culinaire tu vois. Je pourrais trouver des plats secrets jamais essayés et gardés secrets par des anciennes tribus secrètes qui me reconnaîtrait des leurs et tout. J’aurais un chapeau de cow boy et un blouson en cuir, et puis j’arriverais en voilier, en moto, en hélico ou en avion dans le monde entier. Ce serait cool.

C’est parti pour l’AVENTURE

Et puis évidemment en parlant de héros, j’aimerais bien être une super héroïne tu vois, genre avec des supers pouvoirs super cools. Je m’appellerais Captain Starla (obvious) et j’aurais des cheveux magiques contrôlables et à force incroyable. Et puis à côté de ça je pourrais voler, lancer des lasers paillettes avec mes seins et courir en talons de 10′ sans jamais AU-CUN problème. (oui ça aussi c’est une vocation).

Et enfin pour conclure avec le supernaturel, j’aurais adoré être une aventurière de l’espace genre Leela Turanga dans Futurama. Passer mon temps à visiter un tas de planètes, à voir les étoiles, à n’avoir qu’un seul oeil, tout ça tout ça…

Bon bien sûr j’en ai zappé plein, (volontairement parfois, j’ai quand même ma dignité et tout ça quoi) mais je me verrais bien assistante du Docteur (Who) , spécialiste reconnue en Disney, en comédies romantiques des 80’s/90’s ou en Tortues Ninjas ou encore marraine bonne fée même si on m’a bien fait comprendre que c’était assez moyennement possible. Ce que je trouve totalement injuste, triste et pourri comme la crotte de nez qui a pourri seule sous un siège de rer (oui monsieur gros porc du rer D je parle de toi, pas la peine de cacher ta grosse morve dégueu on t’a tous vu, TOUS.)

Allez à plus, la prochaine fois je vous parle de mes personnages de dessin animés préférés du MONDE ENTIER.

Big bisous

Allez salut les losers
Publicités

2 commentaires sur “Dans mes rêves j’ai une vie d’aventure mais en vrai j’écoute du Mike Brant

Ouvre ton coeur :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s