J’aurais voulu être un blogueur, pour pouvoir crier qui je suis.

Est ce un mirage ? Est ce un nuage ? Est ce Tchernobyl ? Non, c’est un nouveau billet! Et pas un pauvre billet de 5 tout froissé tendu par la caissière de Franprix, dégoûtée d’avoir dût elle aussi poser les doigts sur ce truc dégueulasse non non! Un vrai billet d’étalage de vie rempli de choses aussi intéressantes que l’historique de tes aphtes.

Je regardais ça et c’est beaucoup trop bien, j’ai oublié mon nom, j’ai oublié ma famille, j’ai tout oublié.

Et puisqu’on est dans le banal, et qu’on est en janvier, et qu’il fait froid, et qu’on a changé d’année, autant établir un plan de bataille pour l’année histoire de rendre les choses moins dégueulasses.

Step 1 : Lire davantage de choses qui me plaisent en VO.

Avec les cours je me laisse pas mal emporter par ma montagne de boulot et les lectures qui vont avec. Malheureusement ça me bouffe pas mal de temps et ma liste de « livres à (re)lire impérativement » devient aussi longue que ma bite que l’intégrale de Tolkien version annotée. Qui fait d’ailleurs partie de la fameuse liste. J’ai envie de prendre du temps, de relire en VO des livres que je lisais en VF quand j’étais petite style toute la bibliographie de Roald Dahl. J’ai envie de lire des trucs nouveaux, des livres que je veux parcourir depuis longtemps, et même des bouquins illustrés. D’ailleurs, pour noël, le Bien Aimé m’a offert Alice in Wonderland en VO illustré par Mary Blair. En plus d’avoir gagné mon amour éternel, il a réveillé ma passion pour Mary Blair, ses dessins enfantins, doux et joliment colorés. En fait, chaque page pourrait être encadrée et exposée tellement les illustrations sont parfaites. Bref. Lire. Plus. Beaucoup plus. (Un jour je vous parlerai de ma passion pour la littérature pour enfants).

Lady perfection Mary Blair
Lady perfection Mary Blair

Step 2 : Cuisiner davantage, tester de nouveaux trucs un peu fous. J’ai un peu l’impression de tourner en rond avec mes cookies (recettes à venir prochainement au passage). J’ai envie de tenter des nouvelles choses, salées notamment, étrangères même. J’ai commencé cette année avec la cuisine japonaise que j’explore pas mal depuis un moment et que j’ai mixée avec la gastronomie française et avec mes recettes familiales. J’ai envie d’innover, de goûter des nouvelles choses, de satisfaire ma curiosité culinaire trop souvent en éveil. Et je dis ça en prenant en compte tous les risques du type « mais, ça a le goût du .. le goût du caca. ». J’aurai au moins testé. La bouffe, la cuisine c’est ma vie.

Rires enregistrés

Step 3 : Profiter de ma proximité de Paris pour tester de nouveaux restaurants étrangers/originaux. Alors OUI, cette idée là fait un peu écho à la précédente. Mais c’est un truc que j’ai envie de faire depuis un moment : essayer de tester un restau étranger différent tous les mois. L’embêtant de cette idée, c’est qu’il me faut : des bonnes adresses > il faudrait que j’évite de choper une gastro parce que j’aurai aveuglément donné ma confiance à « Mexico : la turista dans vos assiettes »; par ailleurs, même si je peux accomplir cette mission seule, je pense qu’il serait bien plus sympa de tenter l’expérience avec des amis, tant qu’à faire.

Step 4 : Faire quelque chose de mes 10 doigts, quelque chose de créatif  (tu remarqueras que je ne précise pas « quelque chose de beau »). En fait, ça, j’ai commencé aujourd’hui. Je décore des étagères pour en faire un coin poupées style « maison » pour les poupées et figurines que je collectionne (ça aussi il faudra qu’on en parle un de ces quatre). En dehors de ça, même si je me débrouille comme une vieille taupe pour ce qui est des loisirs décoratifs, j’adore ça.  Passer du temps à décorer/créer quelque chose, le regarder d’un air satisfait, être content, tout ça tout ça.. Du coup j’ai bien envie d’apprendre à crocheter et à tricoter cette année. Ce sera drôle. Ce sera bien. Ce sera fou.

C’est moi qui l’ai fait

Step 5 : Aller au cinéma une fois par mois et voir des trucs cools et des GENS cools par la même occasion. Je vais vraiment pas assez au cinéma. Cette année j’ai été voir quelques trucs pas mal (et quelques trucs bien nazes malheureusement) et ils m’ont tous donné envie de me bouger plus souvent pour les films que j’aime.

Step 6 : Poster plus souvent par ici, écrire davantage de manière générale: avoir un carnet où je note les choses au lieu d’oublier comme une sombre merde. C’est vraiment moche d’être aussi inconstante. Ce blog ne ressemblera plus à rien si je ne me mets pas une petite tape derrière la tête. Hop.

Step 7 : Décider de ce que je répondrai quand on me demandera ce que je veux faire dans la vie. Un truc précis et sérieux. HA je plaisante, je veux bosser dans le culturel anglophone (normalement, si je suis tout bien le master que j’ai en vue, dans des galeries d’art) alors ça ne sonnera JAMAIS sérieux. Jamais.

Step 8 : Avoir un peu plus confiance en moi. Non mais vraiment, parce que se rouler en boule sous une couette au lieu d’accomplir tout ce qui précède cette étape ça suffit.

Et toi, tu fais quoi cette année ? Tu t’épiles les sourcils ? Tu deviens femme à barbe ? Tu veux faire tout pareil que moi ?

Allez salut.

Publicités

2 commentaires sur “J’aurais voulu être un blogueur, pour pouvoir crier qui je suis.

Ouvre ton coeur :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s