Livres pour enfants et madeleines de Proust

En général quand on me demande quel genre de livres je lis, je suis plutôt embêtée parce que je ne connais pas une flopée de livres  adultes. En plus de ça, j’ai pas vraiment la mémoire des noms et je ne me souviens pas toujours des noms d’auteurs dont j’aime le boulot. J’aime un certain nombre de classiques de la littérature « adulte » comme le boulot de Jane Austen, de Fitzgerald, de Tolkien, de Dickens ou de Douglas Adams (plus récent). Mais ce que j’aime vraiment, c’est la littérature pour enfants. Les bouquins pour gosse, c’est vraiment le domaine où je me sens le plus à l’aise. Parce que ces bouquins là te forment un peu. Ils moulent un peu l’adulte que tu seras ou que tu auras envie d’être. Ils font aussi réfléchir. Parce que non, un bouquin pour enfants, c’est pas toujours « bébé ours n’arrive pas à dormir » (no offense petit ours brun). Ça peut aussi être de merveilleuses histoires, extrêmement bien racontées et aussi intéressantes à lire pour un gosse de 8 ans que pour l’adulte de presque 22 ans que je suis. La littérature pour enfants, pour moi, c’est la base. Et par conséquent, voici un top 9 (oui, 9) non exhaustif de la base des bases, c’est à dire des livres d’enfants/jeunes ados que je préfère par dessus tout, qui m’ont le plus marquée et qui devraient être lus par tous. TOUS. Oui même toi au fond.

Marcellin Caillou – Sempé

Marcellin se demande pourquoi il rougit tout le temps

Marcellin Caillou, on me l’a offert quand j’étais au ce1. C’est l’histoire d’un garçon qui rougit tout le temps sans raison et aux mauvais moments qui devient copain avec un garçons qui éternue tout le temps. L’histoire est rigolote, les personnages attachants et l’amitié des deux gamins rappelle le genre d’amitiés qu’on se fait quand on est petits et qu’on sera amis « pour toute la vie ». C’est de Sempé, illustré ça et là par Goscinny et j’ai toujours trouvé ça bien mieux que Le petit Nicolas.

Peter Pan – J-M Barrie

Alors là, perfection. Je l’avais pas lu jusqu’à il y a peu et puis le bien aimé m’a gracieusement prêté le livre. Coup de foudre avec ce roman de J.M Barrie que tous les gosses devraient lire à l’école ou au collège. Voyage au pays imaginaire, pirates, sirènes, aventures, tout ça tout ça. Et surtout, un nouveau point de vue sur Crochet, bien plus effrayant que dans l’adaptation Disney.

Harry Potter à l’école des sorciers – JK Rowling (et tout le reste de la saga en fait)

Alors ouiii Harry Potter voilà. Parce que oui, même si les films sont pour la plupart vivement discutables, ça n’en reste pas moins un méga classique de la littérature pour enfants/jeunes ados. Pourquoi ? Pour-quoi ? ALLO. C’est l’histoire (foutrement bien écrite) d’un gosse qui se rend compte qu’il est magicien (bon jusque là, rien de bien original) et se retrouve embarqué non seulement dans un monde de dingue super bien pensé et décrit et avec des personnages géniaux (oui, mieux que dans les films, et oui j’utilise cet article pour dénoncer violemment la nullité du personnage de Jenny dans les films) mais aussi et surtout dans une histoire bien plus complexe qu’on l’aurait cru au premier abord. Des histoires d’amitié, d’amour, de loyauté et tout ça. Le genre d’histoire cool à lire quand on se construit et qu’on aime bien faire marcher son imagination.

Little Women – Louisa May Alcott

Oui au passage regardez ce film.

Little Women, c’est l’histoire des célèbres soeurs March avec la guerre de Sécession, une famille nombreuse, des femmes fortes et solidaires, l’amour de l’écriture et de sa famille tout ça tout ça en fond. C’est tiré de faits réels de la vie de Alcott, ça montre un côté un peu féministe de l’auteure super super intéressant et puis c’est une très très jolie histoire.  Evidemment.

Deux pour une – Eric Kästner

Deux pour une, c’est l’histoire de deux jumelles séparées à la naissance par des parents un peu cons-cons et qui se retrouvent par hasard dans une colo. Elles décident de revenir chez leurs parents en se faisant passer pour l’autre histoire de rencontrer le parent qu’elles n’ont jamais vu. Oui c’est le livre qui a inspiré tout un tas de téléfilms, dont celui avec Lindsay Lohan gamine-choupie-tâches-de-rousseur-adorables bien connu. Quand j’étais petite, je faisais souvent des petits sacs des choses que je préférais le plus dans ce que je possédais. Deux pour une faisait partie de mes trésors (avec une Polly Pocket maison en forme de panda entre autres). Je crois qu’on me l’avait offert et ça a été un des seuls bouquins offerts que j’ai vraiment aimé lire (no offense les livres offerts type Machine passion équitation tome 7 de la série que j’ai jamais lu mais … non.)

Charlie et la chocolaterie – Roald Dahl

On commence à toucher à LA base. Charlie et la chocolaterie, en plus d’être une histoire originale et (au moins) formidablement bien écrite, c’est un roman qui parle de friandises. Des meilleures friandises imaginables plus exactement. Tout ce que j’avais pu imaginer en  tant que petite fille bien trop gourmande est décrit en mieux dans ce livre. C’est simple, c’est un des premiers livres qui m’a donné l’impression d’avoir le goût du chocolat dans ma bouche pendant que je lisais. Le goût, l’odeur, l’ambiance.

Le Petit Prince – Antoine de St Exupéry

Comment faire un top 9 de livres que les enfants et les adultes doivent absolument avoir lu une fois dans leur vie sans parler du Petit Prince ? Le Petit Prince qu’on ne présente plus, l’histoire de cet aviateur échoué qui rencontre un petit prince qui lui parlera de sa vie, de sa rose, des gens, du renard et des dangers d’être apprivoisé. Ce que j’aime dans ce livre, c’est sa simplicité et sa poésie omniprésente. Son humour même. C’est le genre de livre qui ne laisse intact ni les enfants, ni les adultes cyniques, barbants et buveurs de café.

Matilda – Roald Dahl

tumblr_m73i7oToEG1qaz3vdo1_500

Encore du Roald Dahl, oui. J’aurais pu citer tout ce qu’il a écrit parce que toutes ses histoires sont fantastiques et parfaitement écrites. Elles sont toujours drôles, intéressante, intelligentes et créatives. J’ai presque envie de dire que je suis folle de ce mec, pour moi hein en deux mots hein : au dessus de lui y’a personne au dessous de lui y’a personne. En plus il écrit aussi bien pour les enfants que les plus adultes. Et le meilleur de ses romans, c’est Matilda. L’histoire d’une gamine surdouée qui naît dans une famille de beaufs incultes et superficiels qui n’ont rien à foutre de leur gamine, qui se réfugie dans les livres et se découvre un pouvoir magique plutôt cool. A cause de Matilda, j’ai passé des heures à essayer de bouger les choses en les regardant. Grâce à Matilda, j’ai un rapport différent à la littérature, aux enfants et à la combinaison des deux. Il faut absolument voir aussi l’adaptation de Danny De Vito de 1996 parce qu’elle est magique. Magique, c’est vraiment le mot pour décrire Matilda.

The House at the Pooh Corner – A-A Milne

Eh ouais, pour finir l’article, Winnie. Monsieur Winnie the Pooh je vous prie. Laissez tomber tous vos préjugés sur Winnie et sur la sur-représentation de lui et de ses amis à Disneyland et lisez cette merveille de littérature enfantine. En lisant The House at the Pooh Corner en étant adulte, j’ai ressenti la même chose qu’en finissant Toy Story et en donnant toutes mes Polly Pockets à ma cousine parce que j’étais trop grande pour y jouer. Mais j’ai surtout ressenti la même chose que quand je jouais aux peluches avec mon frère et qu’on s’inventait un vrai monde avec elles. Pooh, c’est cet ours apparemment con comme un sapin et qui passe sa vie à se goinfrer de miel. Mais en fait, Pooh, c’est surtout  mon ours en peluche, c’est le tien, c’est le leur, de tous ceux qui le veulent. Cet ours ballot est l’un des personnages les plus touchants que j’ai pu rencontrer de toute ma vie dans un roman. Sous cette apparence simplette, c’est un ourson plein d’amour et de simplicité, plus intelligent et intéressant qu’il n’y paraît. J’ai, pour du vrai, du vrai du vrai, pleuré comme une vieille merde en finissant le livre. Il a pas l’air comme ça sous ses histoires simplettes, ses petites chansons improvisées et ses personnages mignons mais je crois que c’est un livre que tout le monde devrait lire. Et notamment ceux qui essaient de dire au revoir à leur enfance.

Voilà j’aurais pu en citer mille autres mais ceux là m’ont spécialement marquée. Je revendique le statut de grands classiques littéraires pour les livres destinés aux enfants parce que c’est tout aussi important qu’un livre pour adulte. Plus même. Parce que je pense que c’est en donnant aux enfants des livres qui les passionnent qu’on les intéressera à la littérature et à la beauté des mots et du monde. Je ne sais pas trop si c’est surtout mon côté pipou qui ressort salement, si je me goure complètement, si j’ai juste une culture tellement pourrie en littérature « adulte » contemporaine que je passe à côté d’un truc mais justement mais j’aime bien y repenser parfois, les relire pour comprendre ce que je n’ai peut-être pas saisi plus jeune ou juste pour revivre un peu du bonheur que j’ai eu en les lisant la première fois.

D’autres idées ?

Publicités

7 commentaires sur “Livres pour enfants et madeleines de Proust

  1. Superbe sélection ! Je rajouterais Alice au pays des merveilles également que j’adore relire encore aujourd’hui.

    Sinon il y avait les Malheurs de Sophie que j’adorais étant petite, que j’adorerais sûrement relire a présent.

    L’article m’a donne envie de lire Peter Pan tiens d’ailleurs, merci 😉

  2. Bonjour bonjour 🙂

    J’ai découvert un livre alors que j’étais « adulte » déjà, et BAM dans ta gueule. En fait, je ne sais pas si tu aimes Miyazaki, et plus particulièrement Le Château Ambulant, mais moi j’étais complètement folle de ce film! Et du coup j’ai vu qu’il était tiré du livre suivant :
    http://www.amazon.fr/château-Hurle-Diana-Wynne-Jones/dp/2266138820

    (non, je ne te mets pas le lien amazon pour que tu l’achètes!… surtout à ce prix)

    Et vraiment très bien! Mieux que le film! (Comme toujours)
    Voilà je me suis dit que ça pourrait t’intéresser 🙂

    En tous cas, top ton classement! Je vois que nous avons les mêmes références, pas étonnant que nous soyons des filles bien.
    C’est sûrement vieux jeu lol, mais quand j’étais petite j’aimais bien les romans de la Comtesse De Segur aussi lol.

    Bisous bisous

      1. De rien, ça fait plaisir de partager! Si tu le lis tu me diras ce que tu en as pensé 🙂

Ouvre ton coeur :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s