Poulet frit au lait de coco et sauce à l’orange

Le retour du gras c’est maintenant. Ça doit bien faire un an que je suis censée poster ma recette de l’amour du poulet frit mais je ne savais jamais comment la présenter ou avec quoi. Et puis la sauce à l’orange est apparue. Et le billet gras est enfin là. Avec over excited Sue partout parce que c’est mon nouvel animal totem.


Poulet pour quatre personnes:

Six escalopes de poulet

250ml de lait de coco

2cm de gingembre frais râpé/épluché

une cuillère à soupe de jus de citron

du fécule de Maïs

sel, poivre

Pour la sauce:

Une cuillère à soupe de farine

quatre oranges à jus

une cuillère à soupe de sauce Teriyaki

25g de beurre poivre blanc

Commencez par verser le lait de coco dans un saladier. Ajoutez le gingembre râpé et le jus de citron puis poivrez. Coupez les escalopes de poulet en lamelles, laissez les dans la marinade et recouvrez le récipient de film plastique (personne n’aime retrouver des mouches dans sa marinade,à part peut-être Jean-Michel Dégueu).

Laissez mariner une à deux heures. Pendant ce temps, pressez les oranges et s’il reste de la pulpe, passez le jus au tamis. Versez le dans une casserole et faites cuire à feu doux, jusqu’à ébullition. Laissez mijoter quelques minutes avant de retirer la casserole du feu et d’ajouter le beurre en dés. Fouettez jusqu’à ce que le beurre ai fondu puis ajoutez la sauce teriyaki, la farine et une bonne pincée de poivre blanc.

Fouettez bien la sauce jusqu’à ce qu’elle soit bien lisse et homogène. Bon là je l’ai servie avec le poulet mais c’est vraiment une super-sauce-amour-éternel-sans-divorce à mettre partout. Je pense qu’elle pourrait super bien se marier avec les rouleaux de printemps du dernier billet. Essayez.

Donc une fois que la sauce est prête et qu’elle attend dans un coin, ressortez votre poulet. Dans un récipient type assiette creuse ou bol, versez le fécule de maïs. Recouvrez les lamelles de poulet de fécule. Conseil : si vous êtes à l’aise avec les baguettes asiatiques, utilisez les. C’est ma petite ruse de sioux pour garder mes mains propres et libres/sans colle partout comme un putain de porc qui se serait roulé dans de la colle Cléopâtre.

Dans un wok ou dans une friteuse, faites chauffer de l’huile. Lorsqu’elle est bien chaude (trempez une cuillère en bois dedans : si ça fait des bulles c’est bon) faites frire les lamelles de poulet jusqu’à ce que la friture soit dorée/claire. Lorsqu’elles sont prêtes, réservez sur du papier absorbant. Réchauffez un peu la sauce à l’orange et servez. Boum.

DSCN4323

Publicités

Ouvre ton coeur :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s